BreizhStyle

Créations en tissu zéro déchet ou unique

Le monde du Zéro Déchet nous appartient !

Le papier toilette Lavable

26/4/21

Papier toilette lavable : comment franchir le cap ?



Dans la grande croisade contre les déchets, le papier toilette est l’ultime étape à franchir. On vous donne quelques conseils pour passer le cap.
 

Lingettes démaquillantes, lingettes stop vernis et serviettes hygiéniques lavables… Nos salles de bain se transforment peu à peu pour devenir plus écolo, mais reste le plus délicat : le papier toilette. Aujourd’hui, on trouve en quelques clics des propositions de carrés de tissus lavables pour remplacer celui-ci. Mais malgré les jolis imprimés qui donnent des envies de déco pour le petit coin, pas facile de s’y mettre. La meilleure manière de se convaincre d’essayer est de partir du principe que le papier toilette lavable doit être réservé exclusivement aux petites commissions. Le tissu est, dans ce cas, relativement peu souillé, et après utilisation, on le jette dans une boîte fermée ou un sac à linge sale qu’on vide en machine, bien sûr, régulièrement. Pas de problème d’odeur dans ce cas. Pour être certain d’éviter tout désagrément olfactif, on ajoute quelques gouttes d’huile essentielle (par exemple de tea tree pour ses vertus désinfectantes) dans le contenant dédié aux lingettes ou carrés réutilisables.

Economies et douceur à l’usage

L'avantage premier est de réduire la taille de sa poubelle. Un Français consomme en moyenne 103 rouleaux de papier toilette par an, soit six kilos de déchets. À l’échelle mondiale, les chiffres sont plus impressionnants : on parle de 3,2 arbres abattus chaque seconde pour fabriquer ce produit de consommation courante. De quoi donner envie de trouver des alternatives.

Côté porte-monnaie, ne vous attendez pas à faire des économies monstrueuses immédiatement. Pour le confort, il est nécessaire de posséder entre dix et quinze feuilles par personne. À raison d’une vingtaine d’euros pour un lot de dix, elles ne sont pas amorties avant plusieurs mois

Enfin, autre atout, et pas des moindres : le confort à l’usage. Les papiers jetables ont beau rivaliser de douceur et d’épaisseur (nécessitant d’ailleurs l’usage de produits chimiques potentiellement pollueurs), ils ne peuvent rivaliser avec le coton qui prend soin de notre peau et de nos muqueuses en restant 100 % naturel.

Les autres alternatives

Pour celles et ceux toujours réfractaires, il reste trois options. Le papier labellisé bio, fait à partir de fibres recyclées et de couleur naturelle, et donc non traité chimiquement pour obtenir un blanc, rose ou autre couleur artificielle qu’on trouve dans les rayons des supermarchés. Autre solution : la douchette, que vous pourrez installer dans vos toilettes. Enfin, le bon vieux bidet ! Il consomme aussi de l’eau, certes,  mais il a l’avantage de vous nettoyer parfaitement (attention, le savon est inutile à chaque passage, au risque de vous irriter).

Et qui sait, dans quelques années, nos toilettes occidentales ressembleront peut-être à celles des Japonais, dotés de jets nettoyants et d’une option séchage par diffusion de chaleur... Et entre nous j'ai testé et je suis tombée amoureuse (si je peux dire ça LOL) de ces fameux toilettes Japonais !


 

Partagez sur les réseaux sociaux

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !